DHCP

Definition du DHCP: Dynamic Host Configuration Protocole
C'est à dire Protocole de Configuration Automatique de l'Hôte

C’est un mécanisme permettant à une machine d’obtenir automatiquement une adresse IP au sein d’un réseau, c’est pour cette raison que lorsque vous vous connectez à un réseau vous obtenez automatiquement une adresse pour un temps défini.

Nous avions vu comment configurer son réseau local avec la « MachinBox », définir la plage d’adresse, changer le nom de réseau et créer un bon mot de passe.Mais j’ai changé de FAI je suis chez Bidule-Network maintenant.

Reprenons encore une fois le schéma du réseau local le LAN (Local Area Network) mais cette fois ci complété avec un peu plus d’infos. Les techniques d’adressage pour un réseau « simple » ne sont pas plus compliquées à comprendre.

schema-reseau-local-IPLorsque vous souscrivez une offre auprès du FAI (Fournisseur d’Accès Internet) Bidule-Network, celui ci vous fourni sa BiduleBox et une IP Public dite « routable » malheureusement encore en IPv4 (attention pénurie en vue).

IP Public = Routable: qui peut circuler sur le NET

IP Privé = Non routable: qui ne peut circuler sur le NET

IPv4: Internet Protocole version 4 codé sur 32Bits pour faire simple c’est une phrase de 4 mots composés de 8 caractères(les bits:0/1), et oui 4*8bits=32bits.

Par exemple: 204.8.156.142 est une IP public (je vous rassure les techos ce n’est pas la mienne).

192.168.0.10 est une IP privé

Il existe également des adresses IP Public réservées aux très grandes entreprises, des institutions, des universités, l’armée US. (Apple, Xerox, IBM, Ford, le MIT et bien d’autres), réunit dans un document publié par l’ IANA (internet assigned numbers authority) disponible ici, et téléchargeable.

Il existe 3 plages d’adresses IP privé dites non routable:

10.0.0.0 à 10.255.255.255 sous-masque : 255.0.0.0 soit 16,777,216 adresse IP
172.16.0.0 à 172.31.255.255 sous-masque : 255.255.0.0 soit 1,048,576 adresses IP
192.168.0.1 à 192.168.255.255 sous-masque : 255.255.0.0 soit 65,536 adresses IP

Nous constatons que la dernière nous correspond, nous y reviendrons.

Ces adresses sont spécifiées dans des documents appelé les RFC publié par l’IETF ( Internet Engineering Task Force): le RFC 1918 section3(datant de 1996)

Attention ces documents ne sont pas forcément facile à comprendre, d'une part car ils sont en anglais, et qu'ils sont relativement technique

Reprenons notre schéma

Essayez de vous familiariser avec les termes.

schema-reseau-local-IP

 

Le réseau local se nomme Bidule-Box8B15 (par défaut il a un nom à coucher dehors) son adresse est 192.168.0.X ici c’est le 3° octet qui nous intéresse.

Au sein de ce réseau les clients se voit attribuer une adresse réseau, masque de sous-réseau, DNS et passerelle (et ce quelque soit votre système, puisque basé sur un protocole).

Vous voyez ci dessous les différents gestionnaire de connexion, la première machine la débian a son IP fixe, les autres en dynamic.

dhcp-kde
Network Manager KDE
dhcp-mac
Gestionnaire de connexions Mac OS
dhcp-windaube
Gestionnaire de connexions Windows

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prenons un exemple concret avec un réseau existant, celui de ma clé 4g, qui est un routeur-DHCP Bouygues, ce réseau a pour adresse 192.168.8.0 , l’adresse du routeur lui même est 192.168.8.1 et l’on peut constater que je dispose d’une plage qui s’étend de 192.168.8.100 à 192.168.8.200

dhcpBBoxOn voit que ma machine a pris la première adresse de disponible soit 192.168.8.100 (et on évite de laisser trainer une adresse MAC, car il est possible d’usurper une adresse MAC pour s’en servir pour des attaques)

dhcpBBox1Prenons un autre réseau celui de la LiveBox 192.168.1.0 on constate bien que l’adresse de la LiveBox est 192.168.1.1 que je dispose d’une plage qui s’étend de 192.168.1.10 à 192.168.1.50

dhcpLiveBox

Alors un truc vraiment rigolo, c’est que la Live est à l’ouest. Elle est capable de me dire que mon serveur à la même adresse, en dynamique et en statique, ce qui n’a strictement aucun sens puisque la plage du DHCP est défini comme vu plus haut.

Et qu’au lieu de voir ma machine, la Live voit une carte réseau virtuelle VMWare, alors que les cartes sont toutes désactivées,  VMWare ne fonctionne pas non pluset mon adresse fixé à 192.168.1.55

dhcpLiveBox1 Voici:

Bref passons….

Disposant d’un serveur, pour de multiple activité, il y a notamment des partages réseau, le partage étant « mappé » j’ai fixé l’IP des machines pour éviter qu’une autre IP ne soit distribuée.

 

Détails des options du DHCP dans le RFC2132

Principe

  1. Le client envoie une requête(UDP) DHCP (DHCP DISCOVER) en broadcast (multi-diffusion) sur le port 67 contenant l’adresse « matériel » de la carte réseau (adresse MAC).
  2. Un serveur répondra par un DHCP OFFER sur le port 68 contenant l’adresse IP du serveur, l’offre de configuration réseau: IP, mask, DNS et Passerelle. Il est possible que plusieurs serveurs répondent.
  3. Le client garde la première réponse reçu, puis rediffuse une requête (UDP) DHCP (DHCP REQUEST) contenant l’offre qu’il a accepté: IP du serveur ainsi que la configuration retenu, en broadcast (multi-diffusion) pour prévenir les autres serveurs que leur réponse n’a pas été retenu.
  4. Le serveur retenu, renvoie un Datagramme (l’UDP User Datagramme Protocole) DHCP ACK( acknowledgement) pour finalisé les échanges.
DHCPUDP

L’UDP est un protocole de communication en mode non connecté, de la couche transport du model OSI, c’est une adaptation de TCP; signifiant User Datagramme Protocole, il n’y pas de contrôle de bonne réception, et la perte de paquet est toléré, c’est la rapidité de l’échange qui est privilégiée . toutefois une somme de contrôle est présente dans la trame. C’est le même principe lorsque vous faîtes de la Voix sur IP: VoIP, ou le jeu en réseau.

Structure du Datagramme

Le paquet UDP est encapsulé dans un paquet IP. Il comporte un en-tête suivi des données proprement dites à transporter.

En-tête IP

En-tête UDP

données

Voici l’en-tête UDP

Port source:16 bits

Port destination : 16bits

Longueur:16bits

Somme de contrôle:16bits

Données

 

Détails de l’UDP dans la RFC768

 

 

Sidebar