Installation Debian

Pre-requis
Installation sur un disque vierge.
Dans le cas contraire, 
ne faites pas cette procédure

Debian

Contrairement à ce l’on peut lire, installer un système Gnu/Linux ce n’est pas compliqué, et ce n’est pas forcément en ligne de commande, je vais donc procéder à une installation en mode graphique.

Après avoir récupéré une .iso et l’avoir gravé, mettez la machine sous tension, ouvrez le lecteur CD, refermez et redémarrez, si cela ne fonctionne pas: changez l’ordre de boot. (ordre de démarrage)

Installation graphique

Choisissez en fonction de votre architecture .

SplashBoot
SplashBoot

Choix de la langue

02choix-de-la-langue

Situation géographique

03choix-du-pays

Configuration du clavier

04choix-du-clavier

Chargement des composants d’installation

05installation

Configurer le réseau

Si vous avez un message d’erreur, indiquez que vous ne voulez pas de réglage.

06configuration-dhcp

Root

Nous voici confronté à la notion de ROOT, il peut tout, c’est l’homme du train. C’est pour cette raison que vous ne devez pas utiliser ce compte. Le principe est très simple, vous utiliserez un compte utilisateur en temps normal, et ne prendrez les droits nécessaire que lorsque vous en aurez besoin, nous faisons tous comme ça et c’est très bien.07P@ssw0rd-root

L’utilisateur

Vous n’êtes pas forcé de mettre votre nom entier

08creation-utilisateur

Le mot de passe

Gardez le même que ROOT par facilité. Vous utiliserez votre machine en tant qu’utilisateur, et entrerez votre mot de passe pour vous connecter à votre session, c’est le terme précis, puis lorsque vous aurez besoin des droits vous entrerez à nouveau le mot de passe. C’est une méthode très simple pour protéger votre système.

09P@ssw0rd-utilisateur

Le partitionnement

Étape importante, qui mérite un petit accompagnement, je ferais ici le plus simple des partitionnements afin de ne pas compliquer les choses. Sous Gnu/Linux nous partons du principe que tout le monde est capable de comprendre des notions simple, et ne cachons pas la vérité, vous commencez véritablement à apprendre l’informatique, contrairement à M$ avec ces systèmes « soit disant » pré installés. Leur partitionnement est calamiteux et occasionnera de nombreux désagrément.

Détection des disques

10detection -des-disques

L’assistant propose différente méthode, double cliquez sur le volume, une autre page va s’afficher. Ne prêtez pas attention au nom du disque je suis dans VMWare. Nous constatons plusieurs options qui sont des technologies de gestion de disque avancé, bien que « gratuit » vous disposez de fonction professionnel.

-la technologie RAID, vous permet de répartir les données sur plusieurs disque, pour une plus grande rapidité d’accès, mais aussi suivant le nombre de disque de pallier à un crash matériel. Il y a plusieurs technologies RAID.

-Le LVM est une autre méthode de gestion de volume, qui vous permet de redimensionner un volume à chaud.

-les volumes chiffrés, vous le devinez cela permet de chiffrer vos données.

Ces méthodes sont pour l’instant un peu avancés pour un débutants, remarquez que vous n’en entendrez pas parler sous M$….

Sélectionnez simplement votre disque.

11disk-detecté

Partitionnement automatique

Le disque étant vierge ou une partition étant disponible, nous prenons la seconde entrée, le partitionnement automatique.

12choix-partitionnement

Partition /home séparée

C’est un principe: séparer le système des données. C’est un point particulier que je reproche à M$ lors du partitionnement aucune option n’est proposé et tout se retrouve sur la même partition. Contrairement à ce qui est écrit même pour les débutants un /home séparé c’est très bien, et vous permettra de ré installer le système sans perdre les données.

13home-séparé

Le partitionnement

Le disque étant vierge, l’étape précédente va très vite, et nous voila devant la « table des partitions ».

Plus d’explications ici.

Sélectionnons la partition n°6 le /home qui est en ext3 pour la passer en ext4, double-cliquez dessus, c’est plus pour vous montrer à quel point c’est facile.

Vous pourriez « Terminer et appliquer les changements » maintenant.

14partitions

Changement du système de fichiers.

15home-en-ext4

Nombre de système, vous est proposé, nous choisirons ext4, plus performant en écriture.

16selection-ext4

Voila on continu

16ext4-selectionné

On descend à Fin du paramétrage et on valide.

17fin-parametrage-ext4

A ce moment nous pourrions chiffrer les volumes, pratique…

18fin-partitionnement

Mais non

19terminer-partitionnement

Surprise: The Universal Operating System

Maintenant que voulez vous faire de votre machine?? Nous allons en rester là, un ordinateur c’est bien, sachez tout de même que vous pouvez à tout moment installer d’autres « composants » à votre système. En quelques cliques ou lignes de commande.

20choix-machine

C’est bientôt fini.

21install-logiciel

Récapitulatif

22valider-partition

L’amorce

Grub installe le secteur d’amorçage, et effectivement on peut le modifier après (sinon ce serait pas drôle), Grub sait démarrer différent système comme windows. Dans le cas d’un dual boot avec windows, il faut que windows soit installé en premier, dans le cas contraire si windows est installé en deuxième système, le secteur d’amorce sera écrasé et il ne saura pas démarrer un autre système que M$.

23grub

C’est parti

Vous ne pouvez plus interrompre l’opération.

24terminer-install

Tada!!

 

25install-terminée

Et ça redémarrage

Sélectionnez votre identifiant, pas Toto j’espère.

26premiere-connexion

Votre mdp

27loggin-mdp

Et voilà à vous la liberté

Bureau-gnome3
Bureau-gnome3

On fait le tour du propriétaire dans un prochain article.

Alors M’dame Michu?
Soutenons La Quadrature du Net !Promouvoir et soutenir le <a href=

Sidebar