ulteo

pasted_image006Non Ulteo ne fait pas de la BD , c’est un éditeur de système de déploiement de bureaux en réseau,  il me semble intéressant de souligner la présence d’entreprise présente sur notre territoire.

Dans la série French’Tech (la vrai) je commencerais donc avec l’un de nos acteurs du libre.

http://www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2013/07/village-gaulois.jpg

Ulteo est une société française du Calvados, basé à Hérouville Saint Claire:

 

218px-La_place_fontaine_vue_passerelle_Hérouville131px-Blason_Herouville.svg

 

et disposnat d’un centre de developpement à Colombelles:

 

386px-FranceNormandieColombellesTour436px-CoA_fr_Colombelles.svg

 

Fondée par Gabriel Duval, papa de Mandriva Linux, et Thierry Koehrlen, foundateur of www.intalio.com dans l’idée de simplifier le bureau.

 

Ultéo est crée en 2006-2007 , permettant ainsi de distribuer LibreOffice en reseau, l’intégration du bureau KDE s’ensuivra.
Un service de partage de documents en ligne apparaitra également: Ulteo Documents Synchronizer; ce qui concurence directement GOGOLDOC.
Puis Ulteo Application System, codenamed Sirius

 

Ulteo Virtual Desktop verra le jour en 2008.

 

C’est un super produit, le seul capable d’offrir les 2 Mondes: windows et Linux.
Qu’est-ce que Open Virtual Desktop ?
Ulteo Open Virtual Desktop (OVD) est une plateforme de mise à disposition de bureau virtuel et d’applications qui supporte Windows Desktop Services, Linux hosted desktop and application sessions.
OVD permet aux entreprises de les intégrer et les délivrer sous la forme d’un service sécurisé pour les clients Windows, Linux, MacOS, Android and IOS platforms.

 

A quoi sert Open Virtual Desktop ?

 

Vous devez rendre vos employees mobiles ? Vous souhaitez leur proposer d’utiliser leur propre appareil ? Mettre à disposition une application métier indispensable ? Ulteo OVD peut vous aider dans ces démarches.
pasted_image005

 

 

  • Windows et Linux virtual desktops
  • Windows et Linux virtual apps

 

 

  • Intégration parfaite multi-plateformes

 

pasted_image004

  • Délivrable à tout type de clients

 

 

  • Open source, basé sur une architecture ouverte

 

 

  • Licence utilisateur illimitée dans le temps

 

Petit schema

Une illustration, c’est plus simple à comprendre : réalisé avec yed

 

 

 

OVD

 

OVA

Ulteo met à disposition une appliance ce qui est très pratique pour test. Toutefois celle-ci ne semble plus disponible, au fur et à mesure de mes visites j’ai constaté une refonte du site.

L’appliance est en DHCP par défaut et nous pouvons fixer l’IP comme proposé .

Fixer l’IP

dhcp

fixIP6

Connexion

Il suffit alors d’ouvrir un navigateur; puis d’entrer l’adresse en HTTPS et non HTTP

 

https://<adresse-du-serveur>/ovd/
ou
https://<adresse-IP>:443

 

Ensuite il suffit de savoir lire pour cliquer sur le bon bouton.
ulteo2

 

User

Pour l’occasion j’ai crée des sessions pour des stagiaires du groupes TSGERI.

Nous constatons que l’IP de la machine est : 172.25.3.69 étant derriere Pfsense, nous ferons une redirection de port afin de permettre aux autres LAN (Merci Sandrine) de se connecter à une session utilisateur.
Page d’accueil très sympatique et sobre; j’apprécie.
ulteo31

 

administration

Connexion admin

ulteo17

 

Indexes

Un menu relativement simple et intuitif, fidèle aux systèmes Gnu/Linux.
Difficile de se tromper
ulteo11

 

Serveurs

Bon le serveur est un peu au taquet.

ulteo38

 

Utilisateurs

La création ici se veut excessivement simple. C’est relativement simple sur l’ensemble des produits testés jusqu’ici.

J’ai choisi les équipiers du LAN 3 et 4 ; réputé pour leur sérieux et leur rigueur. Disons que j’étais à peu prés sure qu’ils testeraient le truc.Plus un du LAN 2, et un autre du LAN 1 .
ulteo39

 

Groupes

Ajouts et définitions
L’ajout de groupes est aussi simple que d’ajouter un nouvel utilisateur.

 

ulteo30

 

ulteo26

 

Applications

Un ensemble d’applications se trouvent à disposition, principalement accés bureautique. a noter la présence de GIMP
ulteo14

 

Configuration

Nombre d’onglet sont disponible afin de régler finement votre serveur.

 

ulteo15

 

 

Etat

 

 

ulteo54

Users

J'ai choisi l'élite du groupe TSGERI.

 Dis comme ça fait très confrérie, et bah euh nan, mais ça bouillone. 

Tout le monde a pris des trucs bien costaud. Franchement ça m'éclate d'avoir des collègues comme ça, car ils bossent dur, et moi ça me permet de me dire que je n'ai pour l'instant pas à me pencher sur une autre technologie, ou du moins lever le pied, et me concentrer sur autres choses.

Là j'allais dire il y a des Jokers!!!   Que dis-je une Quinte Flush Royle oui!!

 

Choix de l’utilisateur
ulteo31

 

2 Modes de visualisation du bureau

  • Bureau
  • Portail

ulteo19

Mode d’affichage

Ici une capture issue d’une autre machine; ultéo utilise un modul Java pour l’authetification. Il faudrait que je publie les articles sur les base de données, et les utilitaires, comme DBeaver, ou LibreOffice. Java des fois, faut dire le chemin et quand ça vous tombe dessus, prenez des notes.

  • Java

ulteo3

 

  • HTML5pasted_image009

ulteo20

Vue

Il est possible d’accéder au bureau de différente manière, sous forme de Kiosque  appelé portail.

  • Portail

Bon c’est pas très sexy, mais très fonctionnel.

 

 

ulteo65

 

  • Bureau
  • Et franchement ça marche pas mal!!!
  • ça me fait penser au bureau FreeBoxOS

desktop

Mobile device

 

Avec la mode du BYODisaster, ulteo propose également des clients pour mobile:

 

IOS

 

pasted_imagepasted_image001

 

android

 

pasted_image003pasted_image002

 

 

 

 

Test

Ici 7 bureaux sont déployés au travers 3 LAN, les copains ont accepté de se connecter afin de procéder au test.

Évidement avec une appliances, c’est un peu facile, aussi je recommence avec un vrai install.

test2

Ici un client Android.

Screenshot_2016-04-13-11-33-15Colinux

 

Principe technique

 

Basé sur CoLinux: Cooperative Linux.

 

Cooperative Linux utilise le concept — plutôt rarement utilisé à l’époque — d’une Cooperative Virtual Machine (CVM, machine virtuelle coopérative), contrairement aux machines virtuelles classiques qui ne tournent pas de façon privilégiée et restent sous le contrôle complet de la machine hôte.

 

Le terme Cooperative (coopératif, en coopération) est utilisé pour décrire deux entités travaillant de concert en parallèle, c’est-à-dire des coroutines. En ce sens, une description très générale de Cooperative Linux serait qu’il fait tourner deux noyaux de systèmes d’exploitation dans deux (grosses) coroutines. Dans ce mode, chaque noyau (Linux et NT) a son propre contexte processeur, et chaque noyau décide quand redonner le contrôle à son partenaire.

 

Cependant, seul un des noyaux peut avoir le contrôle physique sur le matériel, alors que l’autre doit se contenter d’abstractions fournies par des composants matériels virtuels. L’hôte peut être n’importe quel noyau de système d’exploitation qui peut fournir quelques fonctions de base (dite primitives ou de bas niveau) pour permettre au pilote de périphérique fourni par Cooperative Linux de tourner en mode CPL0 (dit aussi ring 0) et allouer de la mémoire, qui sera utilisée par le noyau Linux.

 

L’approche utilisée par Cooperative Linux a permis une conception bien plus simple et son développement initial a ainsi duré moins d’un mois, entre la première modification d’un noyau Linux 2.4.23-pre9 jusqu’à ce qu’à un point où KDE puisse fonctionner.

 

Les seuls défauts de cette approche sont la stabilité et la sécurité. Si le noyau invité (coLinux) devient instable, il peut faire planter le système hôte (Windows). Cependant, on peut prendre des mesures comme l’arrêter proprement aux premiers signes critiques (Oops ou panic error). Concernant la sécurité, fournir un accès total (root) sur la partie Cooperative Linux peut certes donner un accès total (Administrateur) à la partie Windows qui joue le rôle d’hôte, par exemple en utilisant des modules de noyau spécialement écrits.

 

coroutines

 

Dans un programme, une coroutine est une unité de traitement qui s’apparente à une routine, à ceci près que, alors que la sortie d’une routine met fin à la routine, la sortie de la coroutine peut être le résultat d’une suspension de son traitement jusqu’à ce qu’il lui soit signalé de reprendre son cours. La suspension de la coroutine et la reprise de son cours peuvent s’accompagner d’une transmission de données.

 

Les coroutines permettent de réaliser des traitements basés sur des algorithmes coopératifs comme les itérateurs, les générateurs, des canaux de communication, etc.

 

User Mode

User Mode Linux ou UML est un noyau Linux compilé qui peut être exécuté dans l’espace utilisateur comme un simple programme. Il permet donc d’avoir plusieurs systèmes d’exploitation virtuels sur une seule machine physique hôte exécutant Linux.

Avantages

Les avantages sont nombreux:

 

 

Si un User Mode Linux plante, le système hôte n’est pas affecté.
Un utilisateur sera root sur un User Mode Linux, mais pas sur le système hôte.
Il permet aussi de tester différents paramètres noyaux sans se soucier des conséquences.
Il permet de tester différentes configurations ou compilations du noyau sans avoir à l’installer et redémarrer la machine.
Il permet de mettre en place un réseau complètement virtuel de machines Linux, pouvant communiquer entre elles. Les tests de topologies lourdes d’un point de vue physique peuvent donc être menés aisément ici.

Inconvenients

 

Très lent, plutôt conçu pour des tests fonctionnels que pour la performance

 

 

Comments

So empty here ... leave a comment!

Laisser un commentaire

Sidebar